Archives de catégorie : Animaux

Anmaux Londres

Londres et les animaux

On les savait déjà gaga de leurs animaux domestiques, on ne se doutait pas à quel point. Les Britanniques peuvent désormais acheter de l’eau minérale spécialement conçue pour leurs chiens, chats, hamsters, canaris, serpents et lézards domestiques.

La marque américaine bien nommée PetRefresh est distribuée par la firme écossaise Scot Pet Foods dans les magasins spécialisés du pays. D’après son directeur général, John Romanes, «nous avons déjà vendu 100 000 bouteilles». L’eau minérale, «sans additifs chimiques», se décline en plusieurs parfums : poulet, persil ou encore maquereau (spécial chat). A 8 euros les deux litres, PetRefresh promet de «combattre l’haleine parfois fétide de nos chers amis rampants ou sur pattes». Un coût somme toute modeste si l’on considère le budget annuel dépensé par les Britanniques pour leurs petits compagnons à poils, à plumes ou à écailles : plus de 3,5 milliards de livres sterling (5 milliards d’euros), selon l’institut de statistiques Mintel.

Mauvaise conscience. Selon ce même institut, l’une des motivations à l’achat de gâteries et autres gadgets animaliers vient de la mauvaise conscience des maîtres. Ceux-ci «dépensent beaucoup d’argent pour leurs pets afin de compenser le fait qu’ils ne passent pas beaucoup de temps avec eux. Une façon de soulager leur conscience et se sentir moins coupables». Résultat, à Noël, le budget cadeau par animal avoisine les 30 euros. Autre incidence, chiens et chats de Grande-Bretagne sont, «dans leur grande majorité, obèses car trop pomponnés». Comme leur maître, disent les mauvaises langues.

Mais l’excentricité britannique ne s’arrête pas à l’eau minérale pour pets. Saviez-vous qu’il existe à Londres des classes de yoga, pardon, de «doga» pour maîtres et chiens ou chats ? Objectif : calmer les agités. «Les animaux domestiques et leur maître respirent de façon vraiment synchrone, c’est étonnant et touchant», explique Dan Thomas, thérapeute pour animaux et adepte du doga.

WC pour chats. Grâce à l’inventeur américain Kevin Rymer, les Britanniques à la recherche de l’harmonie ultime entre humains et félins peuvent également partager leurs WC avec leur chat. Le Feline Evolution Catseat s’adapte parfaitement à la lunette des toilettes : plus de litière ni d’odeur désagréable. Autre trouvaille et autre invention américaine prisée des Anglais, les doggles, lunettes de soleil pour chiens, indispensables pour protéger leurs yeux des rayons du soleil. «Et en plus, avec ça sur le museau, ils ont l’air cool. Je lui ai pris des lunettes rose fluo pour aller avec mon tee-shirt préféré», commente la petite Samantha, fière propriétaire d’un fox-terrier à lunettes du nom de Doggie.

Programmes télé. Les Britanniques ont pu aussi, pendant toute une semaine au mois de juin, installer leurs pets devant des programmes de télé spécialement conçus pour eux… par la BBC. La série, Test your pet, consistait à «évaluer leur intelligence et leur qualité d’écoute». Présentées par une vedette du petit écran, l’Australien Rolf Harris, ces émissions «pédagogiques et scientifiques» bénéficiaient du concours de Tim Guilford, professeur d’Oxford et expert en comportement animal.

Enfin, depuis la fin du mois d’août, la page nécrologique du très sérieux Daily Telegraph a ouvert ses colonnes à la mémoire de nos chers petits disparus. Coût de l’opération : l’équivalent de 25 euros la ligne. Strictement le même tarif que pour les humains.

Reproduction des hamsters

 

C’est une expérience formidable que de faire reproduire votre petite hamster. Seulement cela engage beaucoup de responsabilités. Vous devez savoir que faire des petits lorsqu’ils seront sevrés, attendez-vous à devoir en garder quelques uns dont personne n’aura voulu. Vous pouvez donner les petits à une animalerie (mais vérifiez auparavant les conditions de vie des rongeurs de cette animalerie, et vous ne savez pas chez qui tombera votre hamster!), demander auprès de vos amis ou mettre des annonces un peu partout. Le mieux est que certains petits soient déjà réservés avant même de naître. Ne donnez pas les petits à n’importe qui, juste pour vous en débarrasser, assurez vous entre autres que les gens sont prêts à dépenser de quoi payer une cage à l’animal qu’ils ont reçu.

Les parents

Les hamsters russes atteignent leur maturité sexuelle vers leurs 2-3 mois… Les femelles sont en général fertiles plus tôt que les mâles.

Les hamsters russes peuvent se reproduire tout l’année, malgré tout une importante diminution de la fertilité a été remarquée chez les couples en pelage d’hiver. Cette diminution de fertilité a surtout été remarquée chez les mâles et s’atténue lorsque le hamster commence à reprendre son pelage habituel.

Le choix des parents est important. En effet ceux-ci doivent être tous les deux en parfaite santé, particulièrement la mère, qui aura à mener à bien sa grossesse et à élever ses petits. La période idéale de reproduction chez les femelles est selon moi de leurs 3 mois jusqu’à leur 11 mois… Après cet âge la femelle a plus de mal à surmonter une portée. La fertilité diminue aussi légèrement avec l’âge. Les mâles eux, peuvent être reproduits tout au long de leur vie, sans risque pour eux ou pour leurs futurs petits.

Une autre question à se poser est celle-ci: « Ces deux hamsters peuvent-ils se reproduire ensemble? ». En effet, certaines couleurs présentes des facteurs létaux…Par exemple, si deux perles se reproduisent, une partie des petits décédera dans le ventre de la mère et la portée sera donc moins nombreuse (en principe ces croisements ne portent pas préjudice à la mère). Il est aussi important de s’assurer de croiser deux hamsters russes entre eux…

Il faut aussi être sur d’avoir affaire à un couple… Voici une photo d’un mâle, une photo d’une femelle arrivera prochainement. On peut remarquer sur cette photo les testicules. Une glande, au niveau du nombril, est aussi visible. Cette glande est présente uniquement chez les mâles et permet à ceux-ci de marquer leur territoire.

L’accouplement

Le plus facile est de former le couple lorsque les hamsters sont encore assez jeunes, et de laisser ce couple vivre ensemble… Il faut malgré tout toujours surveiller, une bagarre est vite arrivée! Il est aussi possible de former des couples avec des hamsters plus âgés, mais il faut toujours prendre énormément de précautions. Cela se passe par exemple beaucoup mieux si la femelle est en chaleur au moment de la rencontre (les chaleurs se produiraient tout les 4 jours).

La gestation

Chez les hamsters russes, la période de gestation dure de 17 à 21 jours… Elle est en générale plus courte d’environ 1 jour lors de la première portée.

Pendant la gestation, veillez à donner une alimentation correcte à la mère…Elle doit contenir des protéines (qui peuvent être données sous forme de vers de farine, croquettes pour chats,…).

La cage de ne doit pas être nettoyée juste avant la mise bas…en effet, cela abîmerait le nid que la femelle aurait confectionné. Le mieux est de nettoyer la cage 2-3 jours avant la date prévue de celle-ci. Il est important de donner à la femelle suffisamment de matériaux pour confectionner son nid: foin, papier de cuisine (sopalin,…). Les cotons, même spécialement conçu pour les hamsters, sont à proscrire, en effet, les jeunes hamsters pourraient s’y coincer une patte, ou même la tête…ce qui pourraient leur être fatal. Le type de cage dans laquelle vous placez la femelle est aussi important…en effet les petits pourraient tomber hors de la cage (à travers les barreaux), il est donc important de privilégier les cages en plexiglas (les bacs de laboratoire peuvent aussi convenir).

La mise bas

La mise bas peut avoir lieu de nuit comme de jour. Elle est généralement assez rapide. Une portée de hamsters russes comptent en général 5-6 petits…mais ce ne nombre peut varier (en général de 1 à 10). Si il y a plus de 10 petits, la mère aura en général beaucoup de mal à mener à bien toute sa portée…

Les petits

Le père peut en général être laissé avec la mère après la mise bas…Il aide d’ailleurs souvent celle-ci en réchauffant les petits lorsqu’elle quitte le nid,…

Voici des photos de jeunes âgés de 6 jours, sur la première photo on peut voir un couleur sauvage et un bleu; sur la deuxième un mandarine normal, et un mandarine bleu.

La mère passe normalement la majorité de son temps sur ses petits… Il ne faut pas les déranger. Il est important de continuer à donner une alimentation riche en protéines à la mère. Le cannibalisme n’est pas très fréquent chez les hamsters russes, et il n’est en général pas du au fait que les petits ont été touchés trop tôt, mais plus à un manque de protéines,… Les petits peuvent donc être touchés directement, mais il y a quelques précautions à respecter: veiller à ce que la mère ne soit pas sur le nid avant de regarder les petits, se frotter les mains dans le foin,…Il est préférable d’attendre une dizaine de jours après la mise bas avant de faire la cage.

Il est important de vérifier, que lorsque les petits commencent à grandir, ils sont capables d’atteindre le biberon,…

Les petits n’ont en général plus besoin de lait vers leurs 17 jours mais il faut les laisser encore quelques jours avec leurs parents… Ils peuvent rester avec leurs parents jusqu’à leur 1 mois, après le mieux est de les mettre tous ensemble dans une autre cage pour une semaine encore (ils se tiennent chauds, et aiment jouer entre eux).

Hamsters russes âgés de deux semaines avec leurs parents.